Astuces pour parfaire son magret de canard

Repas de fête par excellence, le magret de canard est un morceau savoureux servi bleu ou saignant, suivant les goûts de chacun. Ainsi, vous avez le choix entre la poêle, le four ou le barbecue pour varier les plaisirs.

Parce que le magret de canard est un morceau de qualité, il est inconcevable de le rater. Pour y remédier, voici donc quelques conseils sur le choix de la viande, les modes de cuisson et la manière de la servir.

magret-canard

Bien choisir le magret de canard

Un magret de bonne qualité est prélevé au niveau de la « poitrine » d’un canard de race « mulard » ou « colvert ». Si vous n’arrivez pas à en trouver, vous risquez de tomber sur du simple filet de canard. Bien sûr, vous pouvez demander conseil auprès de votre boucher pour vous guider sur le meilleur magret.

Mais si vous allez choisir vos magrets de canard dans les rayons sous vide des supermarchés, veillez à bien vérifier que la viande est bien bombée et qu’elle provient des producteurs.

Préparation du magret de canard, tout un processus

Pour assurer la cuisson de votre magret de canard, commencez par dégraisser le morceau en ôtant la graisse qui dépasse au niveau des côtés de la viande. Ensuite, enlevez les petits nerfs au niveau de la partie charnue en vous servant d’un couteau.

Bien entendu, vous pouvez garder le surplus de graisse et le découper en petits lardons qui viendront égayer vos salades et vos entrées. La prochaine étape consiste à quadriller la partie graisseuse de votre magret de canard avec un couteau bien aiguisé, de manière à en faciliter la cuisson.

Il ne vous reste plus qu’à assaisonner votre magret avec du gros sel et du poivre pour en relever le goût. Et si vous souhaitez mettre le magret à toutes les sauces, vous trouverez beaucoup de recettes de magret sur Epicurien en plus de notre recette de macarons au magret.

Le magret de canard poêlé

Pour obtenir bon magret de canard bien saignant, plutôt rosé, rouge ou bien cuite, vous allez varier les modes et les temps de cuisson. Ainsi, la technique la plus simple est la cuisson à la poêle. Ici, l’astuce consiste à utiliser une poêle préchauffée et ne jamais utiliser de matière grasse, car la graisse du magret va suffire.

Qui plus est, démarrez toujours la cuisson par le côté peau afin qu’il puisse rendre sa graisse et pendant ce temps, assaisonnez la chair. Pour obtenir un magret de canard bien rosé, le temps de cuisson à respecter est de 8 minutes sur le côté peau, et dès que la viande commence à libérer du sang, vous pouvez le retourner et laisser cuire une minute pour colorer la viande.

Et si vous ne voulez pas retourner la viande durant la cuisson, récupérez la graisse qui est en train de fondre et arrosez continuellement le magret de canard. En se gorgeant de graisse, la partie charnue du magret va se bomber et cuire lentement. Et attendez cinq minutes avant de découper la viande pour éviter que tout le jus s’échappe et éviter que la viande ne durcisse. Enfin, servez votre magret de canard sur un lit de pommes de terre, de légumes ou de fruits pour obtenir un bon mélange de sucré salé.

 
Tags:

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*